Agir pour le territoire, agir pour les habitants...

Encore une belle réussite pour Musique en Omois 2011 !

Les soirées auront été épargnées par la pluie en cet été 2011 mais les journées beaucoup moins. La crainte des averses et la fraîcheur ont donc fait baisser la fréquentation d’environ 15% par rapport à l’édition 2010. Cependant, les spectateurs présents, et toujours nombreux malgré tout, ont pu apprécier, cette année encore, des groupes d’horizons variés, dans des cadres inhabituels pour de tels évènements.

Petit retour en images photographiques et vidéos sur ces concerts :


En ouverture, à Fossoy le 24 juin, This Is Not Hollywood a précédé La Mordue.


Le 1er juillet, c’est le village de Bonnesvalyn qui s’enflammait pour Mani, précédé du jeune duo de Lisa Says.


Habitué de ces soirées estivales, Mont-Saint-Père a remis le couvert le 8 juillet avec les bretons-picards de Ni’Daoù, puis les dynamiques chiliens de JuanaFe.


Le 13 juillet, Château-Thierry célébrait la fête nationale avec un peu d’avance en compagnie de Bax, puis La Cafetera Roja.


Dès le 15 juillet, Le Charmel applaudissait chaleureusement les très jeunes et très pros soissonnais de JOE, puis PPFC.


A Pavant, le 22 juillet, les intempéries de la journée n’ont pas empêché les Peturihotquy puis BAB de chauffer la soirée.


Et, enfin, c’est à Marchais-en-Brie le 29 juillet que se terminait cette édition 2011 de Musique en Omois avec La Villa Ginette et Quand La Diva S’En Va.


Un grand merci à tous les partenaires financiers du festival qui lui permettent d’offrir ces soirées gratuites.

Un grand merci également à Samba Bulles qui a animé les premières parties de soirée au rythme des percussions brésiliennes.

Et enfin, merci à Jean-Paul Veillard pour les vidéos des concerts. Vous pouvez les retrouver sur la chaîne youtube du Bas de l’Aisne.

Contactez-nous

Marchés publics

Offres d’emplois

Newsletter

Mentions légales et crédits