Agir pour le territoire, agir pour les habitants...

Réflexion sur le développement touristique et culturel du Sud de l’Aisne

Une rencontre sur le développement touristique et culturel du Sud de l’Aisne s’est tenue le 16 février 2011 à l’invitation de Jacques Krabal, Président de l’UCCSA et de Jacques Larangot, Vice-Président UCCSA en charge du tourisme. Michel Baroux, Président du Conseil de Développement, François Alvoët, Vice Président au tourisme du conseil de Développement, ainsi qu’Alain Aubertel, Président de la Conférences des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative (OTSI) du Sud de l’Aisne étaient associé à ce travail.

Afin de permettre la réflexion sur le développement touristique et culturel du Sud de l’Aisne, sujet qui concerne l’ensemble des collectivités et des acteurs économiques du territoire, des invitations pour ce Comité Syndical extraordinaire avaient été lancées aux élus de l’UCCSA, mais également à tous les maires et leurs conseillers municipaux, les Communautés de Communes, les OTSI et les acteurs privés du tourisme. Près de 80 personnes représentant l’ensemble du territoire ont répondu à l’appel et sont venues participer.
La rencontre s’est organisée autour de trois tables rondes thématiques.

JPEG - 25.2 ko
Des participants nombreux

Les aménagements structurants du tourisme dans le Sud de l’Aisne

Muriel Julien, chargée de mission tourisme culturel à l’UCCSA a présenté les principaux projets de l’UCCSA : la Véloroute Voie Verte, le lancement d’une démarche de concertation territoriale sur le thème de « identité et attractivité touristique » et le projet de labellisation Pays d’Art et d’Histoire.
Stéphane Rouziou, Directeur de l’Agence de Développement et de Réservation Touristique (ADRT) de l’Aisne a ensuite exposé la vision départementale pour le développement de notre territoire et plus particulièrement le projet en cours de redynamisation de la route touristique du Champagne. Ce projet devra fédérer afin qu’une animation forte se développe soutenue par la nouvelle signalétique.
Alain Aubertel a également évoqué la nécessité de construire une identité reconnaissable à l’extérieur, un panel d’offres d’activités et une porte d’entrée établie sur la notoriété.
Pour conclure les échanges sur cette thématiques, Jacques Larangot a insisté sur la nécessité de travailler ensemble afin de faire émerger des projets structurants sur le territoire.

La réorganisation des institutions du tourisme dans le Sud de l’Aisne

Pascale Hoornaert, Présidente de l’OT de la Ferté-Milon a rappelé en préambule l’historique de la conférence des OTSI, dont elle est la plus ancienne participante et qui a, depuis plus de 15 ans, fait travailler en étroite collaboration les OTSI sur différents outils : guide touristique, brochures groupes, stand parapluie, site internet de destination... Ainsi, la collaboration des différents offices n’est pas quelques chose de nouveau, ceux-ci ayant depuis de nombreuses années conscience de la nécessité d’allier leurs efforts.
Puis, conjointement avec Gwenaëlle Bournique, animatrice de l’Union Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiatives (UDOTSI), Stéphane Rouziou a présenté les enjeux et les défis à venir dans la promotion touristique des territoires. Afin d’accompagner la mutation des métiers du tourisme et de faire du tourisme un réel outil de développement, piloté à l’échelle du Pays, il est nécessaire de repenser l’organisation des OTSI.
Cette perspective a suscité les discussions. Les quelques inquiétudes sur l’avenir des actuels Offices de Tourisme et sur la valorisation du travail des bénévoles ont toutefois trouvé réponse : cette réorganisation doit se faire autour d’un projet fédérateur qui ne laisse aucune partie du territoire de côté. Un équilibre doit être trouvé entre professionnalisation et bénévolat afin de construire une maison du tourisme fédératrice à l’échelle du Pays. Pour clore le sujet, François Alvoët a fait part des réflexions que le Conseil de Développement a mené et en a présenté les conclusions, qui rejoignent les présentations faites par les différents intervenants de la première et la deuxième table ronde.

La parole aux acteurs du tourisme dans le Sud de l’Aisne

Enfin, pour que naisse de cette rencontre un vrai échange entre élus et acteurs du territoire, trois opérateurs touristiques étaient invités à prendre la parole et à exprimer leurs ressenti sur ce qui avait été dit précédemment, ainsi que leur vision pour le développement du tourisme.
M. Leclere, producteur de Champagne et propriétaire d’une chambre d’hôte à Connigis, M. Omont, propriétaire et gérant du Parcours Oxygène à condé-en-Brie, et M. Algan, Directeur de l’hôtellerie 4* du Château de Fère, se sont ainsi exprimés, se réjouissant globalement des projets en cours et appelant de leur vœux un développement touristique au service de l’économie locale.

JPEG - 20.2 ko
Des opérateurs touristiques pour exprimer leurs visions aux élus

Contactez-nous

Marchés publics

Offres d’emplois

Newsletter

Mentions légales et crédits